Ferrari 250 GTO série I

Tout a commencé en août 1961 sur l'autodrome de Monza où Stirling Moss et Willy Mairesse testent une berlinette 250 trés spéciale avec un moteur reculé dans son logement, et une carrosserie surbaissée. Cette voiture sera reprise par l'usine avec une nouvelle carrosserie plus aérodynamique, préfigurant ainsi la future GTO. Enzo Ferrari voyant le potentiel de cette voiture, exploita à fond le règlement GT qui permettait tout un ensemble de modifications sur la base d'une GT produite en petite série d'au moins 100 unités, et la voiture fut ainsi homologuée sous le nom de GTO ("O" pour Omologato). Ses concurrents: Cobra Daytona, Jaguar E lightweight, etc. s'engoufrèrent dans cette brêche et firent de même.
La première vraie GTO #3387GT fut livrée aux Etats Unis à Luigi Chinetti, pour l'écurie NART (North American Racing Team). Une première série de GTO dites GTO 62 ou série I sera produite à 33 exemplaires (#3223GT à #5111GT), la dernière sortant d'usine en septembre 1963. Une série II à carrosserie différente fût produite en 3 exemplaires en 1964, mais précédemment en décembre 1963, trois séries I furent transformées en série II. Le moteur était le V12 Colombo à 60° de 3 L de cylindrée type 168 (250 pour 250 cc unitaire par cylindre, soit 250 x 12 = 3 000 cc), il développe 300 à 320 cv. Quelques modèles seront équipés du V12 4 L Lampredi qui approchera les 400 cv, ce sera la 330 GTO. Ces moteurs 3 ou 4 litres étaient tous équipés de rampes de 6 carburateurs double corps Weber. La carosserie de la 330 LMB fut aussi utilisée avec le V12 4L.
Il faut aussi citer la 250 Bredvan, construite sur la base d'un chassis 250 SWB par Giotto Bizzarini pour le Conte Volpi (Scuderia Serenissima).
La 250 GTO est devenue une icone en matière de véhicule historique, à ce jour sa cote avoisine les 50 millions de Dollars.
De nombreuses répliques ont été construites, en générral sur la base d'une 250 GTE, ainsi que de nombreuses imitations ("look alike" diraient nos amis Anglais) à carrosserie composite baties sur la base d'un ensemble chassis-moteur non Ferrari.

Liste et numéros de chassis 250 GTO  Ferrari_250_GTO

Galerie Photos : Cf. Album n° 1049 - Ferrari 250 GTO