07 juin 2020

LE MOTEUR WANKEL

Wankel_Cycle_anim_fr

L'Allemand Felix Wankel travaillait dans les années 50 pour la firme NSU, c'est là qu'il developpa le moteur à piston rotatif qui par la suite pris le nom de moteur Wankel. Il s'agit comme le montre la figure ci-avant d'un piston rotatif ou rotor en forme de triangle de Reuleaux qui tourne dans un carter de forme approprié appelé Trochoïde. On verra des moteurs rotatifs à simple et double rotor.
Les deux marques qui s'intéressèrenet le plus à ce moteur furent NSU et Mazda, ce dernier étant encore actif en la matière.
Citroën developpa un partenariat avec NSU, ils créérent la société Comotor, pour fabriquer un bi-rotor commun.
Hors NSU, Mazda et Citroën, quelques autres constructeurs automobiles s'interessèrent à ce moteur tels Mercedes, Rolls Royce, General Motors, John Deere, etc. ,mais tout celà resta au stade du prototype.

Pour le volet compétition seul Mazda s"impliqua, avec succès en remportant les 24 heures du Mans en 1991 avec le modèle 787 B, il s'agissait d'un quadri-rotor de 700 cv.

Coté motos on trouva un peu plus d'enthousiasme avec: NSU, MZ, Norton, Hercules, Honda, Kawasaki, Van Weeg, Yamaha, Suzuki, Dnepr. Là aussi ce furent des dévelopements de petites séries, voir confidentiels.

A ce jour, mis à part Mazda plus grand monde travaille sur cette technologie, mais aux dires des experts, compte tenu de l'absence de soupapes, ce serait la technologie ad-hoc pour un moteur à hydrogène. A suivre...

Galerie photos : Cf. Album n° 1100     Moteurs Wankel

Posté par historicmotors à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 juin 2020

FORMULE 3 - 1000 cc

 Tecno F3 1000

En 1958 la F3 500cc a été remplacée par la nouvelle formule Junior. En 1964 la F3 est de retour avec de nouvelles monoplaces animées par un moteur de 1000 cc. Le bloc moteur doit être issue de la série, ce sera principalement le 4 cylindres Ford MAE "Pre-crossflow" crée en 1959 qui équipe les Ford Anglia. Divers préparateurs officierons sur cette base dont le plus connu: Cosworth, mais aussi Holbay, Novamotor, Lucas, Tecno, Pygmée, etc. L'alimentation est assurée par un carburateur Weber double corps dont un des deux corps est neutralisé, une bride de 36 mm est imposée. Ces moteurs atteindrons la puissance de 130 cv en fin de série en 1970.
Beaucoup de constructeurs étaient présent, principalement Anglais, mais également Italiens et Français.
Coté Français étaient présents: Alpine, Grac, Martini, Matra, Pygmée, plus quelques constructions artisanales, et plusieurs pilotes Français y firent leurs débuts (J.P.Beltoise, H.Pescarolo, J.P.Jaussaud, F.Cevert, J.P.Jabouille, E.Offenstadt, Etc.)
Nous pouvons revoir ces voitures lors de courses "F3 Historic" organisées par nos amis Anglais.

Galerie Photos : Cf. Album n° 1099 =>  F3 1000cc

Posté par historicmotors à 12:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]