07 février 2021

MATRA 530 Sport "Pescarolo"

Matra M 530 LX_04 - 1967Matra M 530 SX_03 - 1971

Matra 530 LX                                                Matra 530 SX

En 1967, Matra Automobiles qui venait de racheter René Bonnet, crée la Matra 530 (la voiture des copains), un coupé 2+2. La conception de cette 530 est l'oeuvre de Philippe Guedon transfuge de Simca, après diverses recherches coté moteur, c'est finalement le Ford V4 1.7L de la Taunus 17 M qui sera choisi, il sera installé en position centrale dans la voiture. Les premières voitures type A sont fabriquées chez Carrier à Alençon, avec un assemblage final à Creil chez Brissonneau et Lotz. Rapidement la fabrication sera ramenée dans l'usine Matra à Romorantin. Le look initial sera retouché par Michelotti, et deux versions seront produites, la LX avec les phares pop-up et un modèle simplifié la SX avec des phares proéminents rapportés. Au total entre 1967 et 1973 ce seront 9 609 voitures qui seront produites, et mi-73, la Matra Baghera viendra la remplacer.
En 1969 Matra qui avait des ambitions sportives, prépara trois Matra 530 en version rallye, elles participèrent cette même année au rallye Méditérranée (Rallye Monte Carlo). Les trois véhicules sont confiés aux pilotes maison: La 530 bleue à Jean-Pierre Beltoise, la 530 blanche à Henri Pescarolo, et la rouge à Jean-Pierre Jabouille. Les trois voitures insuffisamment préparées abandonnèrent. A la suite Matra développera un prototype avec un moteur V6 2.6L issu de la Taunus 26 M, et envisagera de l'engager au Critérium des Cévennes pour Henri Pescarolo. Ce ne fut malheureuesement pas possible car Henri Pescarolo venait d'être victime d'un grave accident sur le circuit du Mans au volant de la Matra 640, fin d'aventure pour cette 530 V6 que l'on ne reverra plus.

Matra 530 Sport Pescarolo_01 - 1969 [F]Matra Sports 530 Pescarolo 'Replica'_02 - 1969 [F] HL

A gauche: Matra 530 "Pescarolo" originale (© inconnu), à droite la réplique de Dominique

Dominique, passionné de voitures et de Matra 530, s'est attaqué à la reconstruction d'une 530 Rallye "Pescarolo", il nous raconte cette cette aventure ici => MA_530_et_MOI

Galerie Photos: Cf. Album n°1142 =>  Matra 530 Pescarolo

Posté par historicmotors à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 février 2021

FERRARI TESTA-ROSSA SPIDER

Ferrari Testa Rossa spider Valeo 'GFerrari Testa Rossa spider Valeo 'GFerrari Testa Rossa spider Valeo 'GFerrari 512 TR_03 - 1992 [I]_GF

Testa Rossa spider Agnelli #62897 et Testa Rossa coupé standard.

La Ferrari Testa Rossa sortie en 1984, sera par la suite déclinée en 2 autres évolutions, la 512 TR en 1992 et la 512 M en 1994, trés proches les unes des autres, elles se distinguent par de petites variations esthétiques. Elles sont équipées en position centrale arrière du Flat 12 de 5L qui développe environ 390 cv.
Ce sont toutes des coupés, à l'exception du chassis #62897, qui sera réalisé par PininFarina en spider. Ce sera le seul modèle Testa Rossa Spider officiel Ferrari, il sera équipée d'une transmission automatique Valeo, il a été élaboré spécialement pour Gianni Agnelli.
Ferrari ne passera jamais au stade industriel sur ce spider et ce sont des carrossiers indépendants qui à partir d'un coupé, élaborerons des conversions soit en Spider, soit en Targa, c'est surtout le marché américain qui était demandeur.

Ferrari Testa Rossa Targa GTS by Straman_01 - 1984 [I]

Testa Rossa spider Targa par Straman © Eventos Motors.

Les principaux carrossiers qui se livrerons à ces conversions seront: Lorentz & Rankl, Straman, Pannini, Etc.

Posté par historicmotors à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2021

Les FERRARI "futuristes"

FERRARI 512 S MODULO

Ferrari 512 S Modulo PF #0864_01 - 1970 [I] HL_GFFerrari 512 S Modulo PF #0864_03 - 1970 [I] HL_GF

Concept-car cunéiforme futuriste #PF0864 du a PininFarina, il a été conçu en 1970 avec un habitacle inspiré de l'aéronautique. Le moteur est le V12 à 60° de 5L issu de la 512 S de compétition. Sa forme aérodynamique lui permettrait d'atteindre 354 km/h. Sur la photo de droite à l'arrière on aperçoit le master en bois qui a servi a fabriquer la carrosserie.
C'est une réalisation unique qui est à ce jour la propriété de l'américain James Glickenhaus.

FERRARI 308 GT RAINBOW

Ferrari 308 GT4 Rainbow Bertone #12788_01 _ 1976 [I] HL_GFFerrari 308 GT4 Rainbow Bertone #12788_02 _ 1976 [I]_GF

Toujours sur le concept cunéiforme, la 308 GT Rainbow #12788 de 1976 est l'oeuvre de Bertone, elle a été réalisée sur la base d'une Ferrari-Dino 308 GT4 dont le chassis a été raccourci de 100 mm. C'est une Targa, modèle unique avec un toit rétractable mécaniquement. Le moteur est celui de la 308 GT4 soit un V8 3L de 255cv.

Posté par historicmotors à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2021

FERRARI PININ

Ferrari Pinin #1

"Pinin" pour Pininfarina, le carrossier Turinois, qui proposa en 1980 cette berline 4 portes, 4 places à Ferrari. A l'origine ce n'était qu'un concept car, mais qui restera une réalisation unique sur une base de 400 GT, et ne sera jamais industrialisée. Elle est propulsée par un Flat 12 de 5 L (celui de la 512 BB) en position avant qui développe 360 cv.
La cible était le marché américain, mais Ferrari trouva que cette berline n'avait rien d'exceptionnel par rapport aux berlines américaines de l'époque. Elle ne recevra même pas un n° de chassis Ferrari. In fine c'est ce que l'on appelle un "exercice de style".

Galerie Photos: Cf. Album n° 1141 =>   Ferrari PININ

Posté par historicmotors à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

MASERATI 420 M Eldorado

Maserati 420M Eldorado_06 - 1958 [I] HL_GFMaserati 420M Eldorado_03 - 1958 [I] HL_GF

Cette monoplace a été développée en 1958 pour participer au challenge "Monzanapolis", où deux courses de 500 miles étaient organisées à Monza et à Indianapolis. C'est Fantuzzi qui la réalisa avec une carrosserie aluminium, le moteur est un V8 à 90° de 4.19L dérivé de la 450 S et développant un peu plus de 400 cv. Son pilote était Stirling Moss.
Cette voiture est actuellement dans la collection Panini à Modène.

Posté par historicmotors à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 janvier 2021

FERRARI 410 S #0592CM

Ferrari 410 S #0592CM - 1955 [I]Ferrari 410 S #0592CM - 1955 [I]

Cette voiture est l'un des 3 spyders fabriqués en 1955, il porte le numéro #0592CM (CM pour "Carrera Messicana"). Son premier propriétaire fut Tony Parravano, elle lui fut livrée à Los Angeles en février 1956.
La carrosserie est due à Scaglietti, le moteur est un V12 Lampredi à simple ACT, d'une cylindrée de 4.96 L alimenté par 3 carburateurs Weber 42 DC2/4, il développe 380 cv. Tony Parravano poursuivit pour évasion fiscale part pour le Mexique en 1957 avec sa voiture, il disparaît en 1960 et ne sera jamais retrouvé.
La 410 S stockée dans un garage à Ensenada sera vendue à Javier Velasquez en 1960, en 1971 elle part aux USA, où elle sera restaurée bien plus tard en 1998. Son dernier propriétaire connu sera en 2014 Lexlie Wexner (USA).
Les photos de la galerie ont été prises lors du 27ème Cavallino en janvier 2018 à West Palm Beach (FL).

Galerie Photos: Cf. album n° 1140 =>  Ferrari 410 S

Posté par historicmotors à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2021

FERRARI 166 MM OBLIN

Ferrari 166 MM spider Oblin II # 0300MFerrari 166 MM spider Oblin II # 0300M

A l'origine il s'agit d'une 166 MM Barchetta carrossée par Vignale, elle a été construite sur un chassis de seconde génération et porte le numéro de chassis #0300M. Elle est livrée à Bruxelles en 1953 à Jacques Herzet, qui en 1954 la fera recarrosser complètement par le carrossier Belge Oblin. Cette voiture est équipée du V12 2L de 140 cv. Elle est vendue en 1966 et part aux Etats Unis, puis en 1992 sera sommairement restaurée par Bob White.
En 2012 la restauration est reprise par Automotive Restorations, elle est alors repiente en gris-noir mat. Elle subira quelques ajustements et modifications mineurs tel que la modification de la prise d'air sur le capot.
En 2014, elle sera revendue lors de la vente aux enchères de Retromobile pour la somme de 2.55 M EUR, le nouveau propriétaire est un Français: Fred Leroux, qui fera reprendre la peinture en noir brillant.
Elle sera finalement racheté en 2020 par le Mexicain Ricardo Vega Serrador, il la fera repeindre en gris-noir semi-mat. Il l'engagera cette même année aux 1000 Miglia historiques (cf. dans la galerie photo, la voiture portant le n° 140)

Galerie photos: Cf. Album n° 1139 =>  166MM Oblin

Posté par historicmotors à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2021

DELAHAYE 135 M

Delahaye 135 M cabrio Figoni & Falashi

La Delahaye 135 M produite au milieu du siècle dernier, est sûrement le modèle
qui a inspiré le plus de carrossiers, tels: Chapron, Faget-Varnet, Figoni & Falashi,
Ghia-Aigle, Guilloré, Hamel, Labourdette, Pennock, Vanvooren, Etc.

Galerie Photos: Cf. Album n° 1138 =>  Delahaye 135 M

Posté par historicmotors à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2021

MATRA JET 610 "Coupé Napoléon"

Matra 610 Jet coupe Napoleon - 1965

A l'origine de ce modèle en 1962 c'est une DJET René Bonnet qui sera développé en diverses versions à moteur Renault. En 1965 Matra Sports rachète l'entreprise et continu le modèle qui se nommera un peu plus tard JET. Toujours cette même année Matra développe un modèle unique un peu plus musclé, il sera équipé du 1600 cc Lotus à double ACT, celui qui équipait les formules Atlantic. Elle sera engagée dans quelques rallyes dont le tour de Corse avec Henri Pescarolo. Début 2000 la voiture fut récupérée par Michel Mallier et restaurée par le spécialiste Matra à savoir la société EPAF. Elle fut engagée au tour de Corse historique avec Henri Pescarolo et Michel Mallier, et comme il s'agissait en quelques sorte d'un retour d'exil, elle fut surnommée "Coupé Napoléon".

Galerie photos:   ici

Posté par historicmotors à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2021

LA TRIPLE COURONNE

La triple couronne pour un pilote automobile correspond à une victoire dans les trois mythiques épreuves que sont : Le GP de F1 de Monaco, les 24 heures du Mans et les 500 miles d'Indianapolis. A ce jour seul le pilote anglais Graham Hill décédé en 1975 y a reussi, il gagnait à Monaco en 1963, 64, 65, 68 et 69, les 24 heures du Mans ce fut en 1972 sur Matra 670 B avec Henri Pescarolo, quand à Indy 500 c'était en 1966 au volant d'une Lola T90.

Lotus 49 B Cosworth F1 3L_03 - 1969 [UK] HL_GF

Lotus 49 B F1 1969

Matra 670 courte_01 - 1972 [F] HL_GF

Matra 670 B 1972

Lola T 90 Ford Indy

Lola T90 Indy (auteur inconnu)

Cinq pilotes étaient en position de faire cette passe de trois car totalisant deux victoires sur les trois nécessaires, ils ont malheureusement disparus, il s'agissait de : Tazio Nuvolari, Maurice Trintignant, A.J.Foyt, Bruce MacLaren et Jochen Rindt.
Aujourd'hui, bien que le challenge s'avère difficile, deux pilotes en exercice pourraient prétendre à cette triple couronne: Juan Pablo Montoya s'il gagnait les 24 heures du Mans et Fernando Alonso s'il gagnait Indy 500.

 

Posté par historicmotors à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]